Tous au "débat public" le 21 octobre au Triplex !

Publié le par Mouvement Démocrate Ovillois

Nouvelle image Extraordinaire que de découvrir (il suffit de double cliquer dessus pour le lire) l'article ci-joint extrait du dernier Ovillois !

Tout d'abord d'apprendre que cette réunion est à l'initiative du chef de la majorité municipale alors qu'il s'agit d'un débat organisé par l'Etat selon un parcours établi depuis longtemps par la CNDP qui est un organisme indépendant  (bon reconnaissons que si Monsieur le Maire a répondu à l'offre d'intervention du CNDP, c'est une bonne chose!).

Ensuite de constater que ledit chef semble admettre implicitement, graphique à l'appui, la suppression de la seule desserte plaçant la gare de Houilles Carrières à 10 mn de Paris ! C'est à croire qu'il ne prend jamais les transports en commun et que sa cible électorale serait ce magma ovillo-ovillois réactionnaire ultra-minoritaire, qui tiendrait à sa tranquillité et ne verrait d'un bon oeil l'augmentation des dessertes parce que "ça amène de la racaille" ...

Enfin de remarquer sous cet article la totale placidité de l'opposition municipale face à cette nouvelle suppression de desserte vers Paris. Ben oui que voulez-vous, le Président du STIF, c'est Jean Paul Huchon, grand pourvoyeur de deniers publics sur le dossier piscine Gatti. Alors chut le PS. Et le Vice Président de la région IDF chargé des transports, c'est Jean-Vincent Placé, première éminence d'Europe Ecologie. Alors chut les Verts. 

Et puis la gouvernance SNCF du transilien, c'est sous l'influence des corporations syndicales dont on se demande si elles défendent réellement leur outil de travail ! Alors chut l'UMP.

Ce seront en définitive si vous le voulez bien les équipes municipales de Houilles Carrières de 2014 que nous supporterons qui feront bouger les choses.

En attendant, allons exiger la restauration de nos dessertes ... allons exiger des compensations ... Nous en avons assez, nous les usagers de notre gare, venus de Houilles, de Bezons, de Montesson ou de Carrières sur Seine, nous qui représentons un nombre au moins équivalent à celui de la gare de Sartrouville, deuxième ville des Yvelines, d'être confrontés depuis 2008 à des suppressions de desserte SNCF, à des dessertes erratiques de RER, à toute cette chienlit bureaucratique et à ces traitements discriminants entre gares. Nous en avons assez d'être parmi les plus maltraités du RER A.

Exigeons l'efficacité, l'adaptabilité des services publics.

Exigeons l'égalité de tous devant les charges publiques. Les usagers de la gare de Houilles Carrières doivent avoir une offre de desserte équivalente à celle de Sartrouville ou de Saint Germain en Laye.

A demande égale, offre égale,  c'est pourtant la loi des services publics !

Publié dans Démocratie locale

Commenter cet article