Les sans-papiers, encore et toujours ...

Publié le par Mouvement Démocrate Ovillois

 La lettre ci dessous, très bien rédigée, rappelle de manière emblématique et synthétique le socle des valeurs sociales partagées par la droite sociale, le centre, et la gauche démocratique des Yvelines.

Le MoDem ovillois entend adresser aux auteurs de ce message généreux un geste de sympathie en la publiant, quand bien même nous savons bien que la France ne peut accueillir toute la misère du monde.

 

Mais prioritairement, celles des femmes et des enfants, oui.

 


De : CFDT 78 ASTI DU MANTOIS - CGT 78 CEFY - FSU 78 - LDH 78 - SOLIDAIRES 78 - MRAP 78 - UNSA 78 - RESF 78 

A : Mme Anne BOQUET, Préfète des Yvelines 

 

Trappes, le 9 novembre 2009 

 

Madame la Préfète 

 

Suite à la lettre exigeant une nouvelle circulaire de régularisation des salariés sans papiers, adressée le 1er octobre 2009 au Premier Ministre, Monsieur François Fillon, par cinq organisations syndicales et six associations, une rencontre s’est déroulée au niveau du département des Yvelines. Elle regroupait les unions départementales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA ainsi que les associations ASTI du Mantois, CEFY, LDH, MRAP, Resf, des Yvelines. 

Ces organisations syndicales et associatives des Yvelines ont constaté une fois de plus le caractère contestable et les dégâts sociaux de la politique vis-à-vis de l’immigration menée par les pouvoirs publics. Elles ont souligné une application particulièrement rigide par la Préfecture des Yvelines. 

Ont été mis en cause : 

-les difficultés de la régularisation des salariés sans papiers alors que leur rôle positif dans l’économie française n’est plus à démontrer, 

- la non reconnaissance réelle du droit de vivre en famille et de l’intérêt supérieur des enfants malgré les conventions internationales signées par la France, 

- la déstabilisation des jeunes majeurs scolarisés sans papiers, 

- la réduction des possibilités de rester en France pour se soigner, 

- les restrictions sur le droit d’asile, 

- la répression généralisée des familles avec les contrôles, les arrestations, les centres de rétention et les expulsions dans une logique du chiffre inacceptable, sans oublier les multiples pressions sur celles et ceux qui aident les sans papiers, 

- le débat opportuniste sur l’identité nationale qui vise à renforcer la stigmatisation de l’immigration, 

- les disparités de traitement des dossiers entre les préfectures, 

- les délais interminables de traitement des dossiers, lenteur accentuée dans les Yvelines par un manque évident d’effectifs dans les bureaux des étrangers. 

Compte tenu de l’ensemble de ces éléments les organisations syndicales et associations des Yvelines, signataires de ce courrier, tiennent à vous faire savoir qu’elles apportent leur soutien aux 5000 salariés sans papiers qui en Ile de France occupent des entreprises et des chambres patronales. Elles exigent que soit garantie l’égalité de traitement et qu’une circulaire définissant des critères améliorés, simplifiés et appliqués à l’ensemble du territoire national soit mise en oeuvre. 

Saisies, notamment par les délégués de six foyers (Coignières, Elancourt, Guyancourt, La Verrière, Plaisir, Trappes) des graves problèmes que les sans papiers rencontrent pour obtenir un titre de séjour, les associations et les organisations syndicales des Yvelines vous demandent, chacune à partir de son champ d’intervention, d’être reçues vendredi 13 novembre en début d’après midi à l’occasion d’une manifestation devant la préfecture. 

Comptant sur une réponse favorable, nous vous adressons, Madame la Préfète, l’assurance de notre parfaite considération. 

Pour la CGT 78, Eric PREVOST, secrétaire général et Paul COURTOT 
Pour la CFDT 78, Maud BILLON, secrétaire générale et Daniel RICHTER 
Pour la FSU 78, Pierre MARSALEIX et Michel CHASTAN, secrétaires départementaux 
Pour l’UNSA 78, Marcel DUPUY 
Pour l’Union Syndicale Solidaires, Gilles SERT 
Pour l’ASTI du Mantois, Mike DESCHAMPS 
Pour le CEFY, Pierre RICHARD 
Pour la LDH 78, Claire TESTA, présidente 
Pour le MRAP 78, Thérèse LOIRAT 
Pour le RESF 78, Florence BIHET et Odile JOUANNE


 

Commenter cet article

Antoine Junqua 13/11/2009 19:07


Merci pour cet article. Je vais le relayer sur le site du MoDem à Saint-Quentin en Yvelines, cela concerne des foyers sur Saint-Quentin.

PS: Je référence votre site sur le notre !


Mouvement Démocrate Ovillois 13/11/2009 20:04



Très sympa. Vous êtes déjà référencés chez nous ! Pour information, 4 des signataires de ce courrier sont des ovillois que je connais bien, ce qui démontre le dynamisme associatif tout à fait
particulier de cette ville.