Débat d'orientation budgétaire 2010 au conseil municipal du 19 novembre 2009

Publié le par Mouvement Démocrate Ovillois

Nous publions avec intérêt l'intervention de Christelle Do Thanh, élue MoDem et expert-comptable de son état, lors de ce conseil municipal, et qui détermine ses fibres pragmatiques et sociales. Attention, son analyse se limite à la gestion des ratios et équilibres budgétaires, mais ne peut valoir approbation en opportunité des engagements de la ville.

Chaque année le Conseil Municipal est invité à tenir son débat d’orientation budgétaire (DOB) afin d’y exprimer les grandes orientations budgétaire qui figureront sur le budget primitif de l’année à venir.

Monsieur le Maire ne retranscrivant pas les interventions des élus de l’opposition lors de la rédaction et de la publication des procès verbaux des conseils municipaux (raisons pour laquelle Mr BOIVIN d’ailleurs, vote systématiquement contre  l’adoption de ces procès verbaux en chaque début de séance) nous vous présentons les points que les principaux points que nous avons soulevés en séance.

Concernant le budget fonctionnement :

« Nous approuvons la maîtrise actuelle des coûts de fonctionnement présentés par les élus de la majorité. Nous pensons également qu’il convient d’analyser le déploiement de l’ensemble du personnel municipal sur notre commune afin d’y avoir les meilleures synergies possible [NDLR : à rapprocher des problèmes de "turnover" trop important du personnel de la mairie]. Nous sommes d’accord avec votre politique qui consiste à ne pas recourir de façon importante à une externalisation des services que la commune apporte à ses ovillois. Nous pensons que toutes les ressources et potentiels humains ne sont pas encore exploités aussi bien qu’ils pourraient l’être. Nous estimons en que des frais d’étude dite de faisabilité dont les sommes engagées par notre commune sont particulièrement élevées, pas toujours fondées en opportunité et pourraient en partie être traitées avec la DGS et différents acteurs intervenant sur notre commune. »

« Concernant le budget investissement

- Nous sommes d’accord sur le montant des crédits inscrits mais émettons une réserve sur le crédit d’impulsion de 175 000 euros concernant l’adaptation des méthodes de travail à la notion de développement durable. Nous allons dans le sens de favoriser le développement durable mais beaucoup d’actions peuvent déjà être mises en place qui relèvent simplement du bon sens, sans nécessairement y allouer un budget à ce stade. Mr COMBY s’est proposé d’ailleurs d’offrir ses services pour élaborer un bilan CO2. Nous avons également la chance d’avoir un élus du parti des Verts, Mr LOPES, qui pourrait être intéressé à participer à une commission active type groupe de travail.

- Concernant la politique culturelle, beaucoup de chantiers sont en cours depuis longtemps et à ce stade nous espérons que les actions entreprises pourront répondre à la demande.

- Comme les années précédentes, vous rédigez dans le DOB 2010 la phrase suivante : «  dans la continuité de la politique foncière mise en œuvre depuis plusieurs années et qui vise à allier aide à la construction de logements sociaux et équilibre du réseau social, seront inscrits les crédits pour l’achat et la vente de terrains ». Sur votre DOB 2010 comme sur le DOB 2009 et 2008  aucune indication de montant ne figure ; il s’agit d’une même phrase recopiée tous les ans. Nous souhaiterions avoir une appréciation chiffrée de ces crédits budgétés et réalisés depuis ces 3 années concernant cette orientation.

- Vous écrivez « Dans le cadre de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, il convient de prévoir à nouveau cette année des crédits nécessaires à la mise en accessibilité, pour les personnes à mobilité réduite, du parc immobilier de la ville ». En 2010, un crédit total de 175 000 € est inscrit pour la réalisation d’étude et le lancement de travaux. En 2009 ce crédit s’est monté à  270 000€ et 200 000€ en 2008. Nous aimerions savoir ce qui a motivé cette diminution et avoir un point sur la réalisation ou le non emploi de ces crédits ouverts.

- Dans le cadre de l’aménagement de l’espace ville vous prévoyez l’inscription de
 300 000€. Nous souhaiterions voir une politique plus harmonieuse de l’espace ville. En effet nous avons constatés que certaines rues disposent d’un aménagement plus élaborés que d’autres rues, l’aménagement des trottoirs, l’entretien des arbres et luminaires sur les trottoirs, la propreté, devraient bénéficier de la même attention quel que soit le lieu.

- Dans le cadre de votre politique urbaine, nous saluons votre accent sur les 2 roues notamment le vélo, et votre volonté de permettre aux gens de se déplacer autrement qu’en voiture. La construction de la piscine de Houilles sur le terrain GATTI ou nous avons soulevé le problème de place de parking (les rues vont être engorgées de véhicules notamment les jours de marché car actuellement y stationne les camions de nos commerçants) va nécessiter de poursuivre ce développement. Aussi, nous aurions souhaité voir inscrire les propositions concrètes suivantes :   

o Revoir les lignes de bus et les horaires en période creuse ; n’ayant pas eu de voiture pendant 2 mois j’ai pu constater qu’il était très difficile de se déplacer en heure creuse.
o Il serait bien  de prévoir des emplacements pour les 2 roues motorisés et éviter ainsi le stationnement sauvage sur les trottoirs.
o Le marquage au sol qui a été effectué de couleur verte pour la signalisation des 2 roues vélo est extrêmement dangereux pour les 2 roues motorisées. En cas de pluie ce sont de véritables parties glissantes ! Le meilleur exemple se trouve sur le pont KENNEDY ou tous les marquages ne permettent pas l’adhérence des 2 roues motorisés. Nous vous invitons à revoir ces marquages ; Il existe notamment des matériaux écologique testés et validés en Bretagne  qui permette ces marquages de façon écologique et en toute sécurité (peinture projetée « ostrea »; Le Parc Routier de l'Equipement de Loir-et-Cher est certifié ISO 9001 depuis le 22 juin 2004 et ISO 14001 depuis le 11 octobre 2005 avec l’Ostrea®.

… concernant ce point, notre intervention ne semble pas avoir été prise au sérieux et personnellement je trouve cela très regrettable en tant qu’usager (motarde) que des questions de sécurité liées à une volonté de développement durable ne soit pas mieux écoutée !

- Comme vous le savez nous souhaiterions que figure au budget la mise en place de caméras de surveillance. Vous avez dit lors du CM du 22 octobre 2009, que vous pensiez installer un système de vidéosurveillance dans les lieux publics (lors de leur fermeture), est ce  prévu au budget ? … apparemment rien n’est encore prévu ….

-     D’un point de vue général, nous constatons que l’importance du recours aux frais d’étude : 250 000 Euros pour le futur centre technique et 50 000 Euros pour l’aménagement d’une future salle polyvalente dans les actuels services techniques.

- Enfin je regrette de ne voir aucun crédit alloué à l’économie, alors que nos commerces de proximité connaissent  des difficultés d’implantation et de maintien et que peu d'entreprises viennnent s'implanter dans notre ville. ... concernant également ce point votre réponse obtenue monsieur le maire a été la suivante «  le commerce, c'est [comme] une profession libérale et les gens doivent se prendre en main »

NDLR : cette motion mérite d'être réactualisée en l'état de l'adoption du projet "Piscine Gatti" qui risque de complètement changer les données budgétaires locales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article