Allez Richard !

Publié le par Mouvement Démocrate Ovillois

aicha&aziz0065-mini.jpgNB : MERCI DE VOIR LA REACTION D'ALAIN LIPIETZ EN COMMENTAIRE A CET ARTICLE, CETTE REACTION EST IMPORTANTE.  

Il y a une élection législative partielle dans la 12ème circonscription des Yvelines, les 11 et 18 octobre prochain.

Le MoDem y présente un candidat q
ui a déjà été invité sur Houilles après les municipales. Il s'agit de
Richard Bertrand, qui est un chef d'entreprise autodidacte spécialisé dans la com', un homme du peuple qui s'est fait tout seul. C'est un pragmatique, social-libéral, qui nous a permis de faire connaître notre association au journal "le Parisien", car il y est reconnu (heureux homme !) et y avait ses entrées, contrairement à nous.

Il connaît ses dossiers locaux, Richard Bertrand : une des grandes affaires locales, c'est le bouclage définitif de la Francilienne, cette autoroute qui fait presque, mais pas tout à fait, le tour de la proche banlieue de Paris. Apparemment, il y a eu 5 tracés proposés, aux noms colorés ( Vert, rouge, violet, bleu et noir). Notre candidat prend les choses très au sérieux puisqu'il met à disposition de ses lecteurs, sur son site, 
un dossier complet. Il a proposé un nouveau tracé, le tracé blanc, que plusieurs maires ont approuvé, contre le tracé vert qui a le vent en poupe. Il est inquiet en particulier de l'impact sur les riverains d'Orgeval du plus grand noeud autoroutier d'Europe à venir et souhaite que l'on remette à plat sa conception.

Esprit concret, doté de bonnes valeurs, c'est tout bon pour nous.   

Mais il va devoir affronter un plateau médiatique avec des parachutés estampillés "vus à la télé" : David Douillet, champion poids lourd pour l'UMP, célèbre judoka égaré en son temps en politique derrière Bernadette Chirac, et, tenez vous bien, Alain Lipietz, appartenant au politburo des Verts parisiens.

David Douillet n'a objectivement rien à faire là, donc on passe sur sa candidature qui ne rime franchement à pas grand chose sur un plan politique.

Alain Lipietz est un personnage politique qui intéresse plus.

Il appartient (bien qu'il le conteste dans le commentaire ci-dessous) à ces "'ayatollahs" de l'écologie "bagnolophobes" qui colle des boutons à la majorité d'entre nous, qui est notamment contre tout bon sens contre le bouclage de la Francilienne (cf. son site de campagne). 

Qu'importe la nécessité pour un grand nombre de transiliens d'utiliser leurs voitures pour aller travailler, qu'importe les pollutions et autres nuisances sonores causés par les bouchons de la A86 et des accès, via les ponts de Bezons ou de Chatou, qui importunent les habitants de nos villes aux alentours, nous avons affaire là à un Denis Baupin bis, à un jusqu'au-boutiste écologiste, qui préfère paralyser le trafic et augmenter considérablement les temps de transport individuels, et qui va ensuite prôner de très vagues solutions de transports en commun sur le mode "faukon yaka" qui n'aboutissent nulle part ou alors très péniblement. Les habitants de la boucle Houilles-Carrières, Sartrouville et Maisons-Laffitte avec leurs problèmes récurrents de desserte RER SNCF discriminante sont bien placés pour le savoir.

Comme l'écrit à juste titre l'Hérétique sur son blog et comme nous l'avons défendu lors de notre campagne pour les municipales 2008, beaucoup de Franciliens sont contraints d'utiliser un véhicule automobile pour travailler.

Et le programme des Verts en île de France consiste essentiellement à vouloir "leur faire la peau" en multipliant par trois leur temps de déplacement. C'est la conséquence directe de leur vision réactionnaire de l'automobile. Plutôt que d'envisager prioritairement le long-terme, la mise au point des véhicules propres, ils préfèrent interdire toute liberté de déplacement autre que la marche à pied, voire à dos d'âne ou de mulet, sous réserve des émissions de gaz à effet de serre dont iceux charmants bestiaux sont coutûmiers.

Ils portent bien leur surnom de radicaux verts. Les Franciliens qui croient avoir affaire aux gentils verts libéraux libertaires échevelés façon Dany l'européen, fervents supporters de l'alimentation bio, mais en fait ils ont affaire à des radicaux verts filandreux et rigoureusement immangeables.

Richard Bertrand, quant à lui, est un homme de terrain pragmatique, social libéral bon teint dont le projet s'inspire largement de l'esprit de la campagne de Bayrou des présidentielles 2007

On peut donc lui faire confiance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mouvement Démocrate Ovillois 20/10/2009 18:37


Je corrige dans la réponse ci-dessus, il faut lire "anti-productiviste" au lieu de "anti-progressiste" ... quoiqu'à la réflexion, je me demande s'il faut vraiment corriger ...


JLT 19/10/2009 12:22


Voici ce que fait dire Alain Lipietz dans un interview au journal "La Croix", qu'en pensez-vous ?
--------------------
Alain Lipietz, économiste et écologiste

« Les écologistes ont avec les chrétiens des points de rencontre et des divergences substantiels. Quand, dans la Genèse, il est dit : "Croissez et multipliez, dominez la terre", nous ne pouvons pas
être d'accord. On ne commande à la nature qu'en lui obéissant. Nous partageons pourtant l'idée que le visage de l'autre nous dit : "Tu ne tueras point", nous l'étendons même à la nature. Autre
convergence, le partage. S'il n'y a pas assez de place, pas assez de richesses pour tous, alors on partage. Cependant, de notre point de vue, la doctrine sociale de l'Église catholique reste "XIXe
siècle", pas très différente de celle de la social-démocratie. En simplifiant, ce discours est : "Produisons d'abord, partageons ensuite." C'est le discours productiviste. Nous, écologistes, disons
: "D'accord pour partager, mais on ne peut pas continuer à tirer sans limite sur la nature, car ce sont les générations futures qui paieront." On doit refréner notre passion de domination, car elle
se retourne toujours contre nous. Le cœur du débat, c'est la phrase de Benoît XVI : "La terre peut nourrir tous ses enfants." Pour nous, la réponse est : "Oui, mais à un certain nombre de
conditions." Notamment la maîtrise des naissances, qui se justifie aussi par notre conception du statut et de la liberté de la femme. C'est seulement en cessant de croître démographiquement, sans
renoncer à la sexualité, et en partageant mieux, notamment entre le Nord et le Sud, que nous pourrons, tous, nous en tirer. »


Mouvement Démocrate Ovillois 19/10/2009 12:39


Monsieur Lipietz pratique un amalgame qui démontre qu'il n'a rien compris à ce que c'était que la laïcité qui consiste essentiellement à rendre à César ce qui est à César et à Dieu de ce qui est à
Dieu. Opposer un texte religieux allégorique rédigé de mémoire en 450 AVJC, partagé par les trois grandes religions monothéistes, et qui veut expliquer la création de Dieu et de son peuple avec un
programme électoral anti-progressiste et anti-nataliste est une gageure, voire une véritable fumisterie. Monsieur Lipietz n'éclaire pas le débat avec de telles contributions façon LCR époque
Krivine. 


Alain Lipietz 03/10/2009 01:48


Que je sache la A 86 était quasi terminée dans le Val de Marne en 1992, quand nous (les Verts) sommes entrés dans le Conseil régional... Seuls l'UMP (RPR) et l'UDF (Modem + NC ) étaient alors aux
affaires...

Bon, le débat nécessite un minimum d'esprit de dialogue en l'absence duquel il est inutile de poursuivre. A Poissy, ça se passe très bien.


Mouvement Démocrate Ovillois 03/10/2009 02:44


Eh bien tant mieux pour vous si ça se passe bien à Poissy. Quant à nous, qu'est-ce qui vous permet de prétendre que nous refusons le dialogue ? Chacun doit pouvoir en démocratie défendre son
identité. Libre à nous de prétendre qu'il y a dans votre camp des dogmatismes qui indisposent. En tout cas, votre représentant des Verts chez nous n'a jamais fait preuve d'ouverture d'esprit à
notre égard malgré nos demandes de rapprochement lors des dernières municipales. Et ça nous a couté à lui comme à nous une défaite électorale. Mais sait-on jamais à l'avenir ? Si social libéralisme
et écologie peuvent aboutir ensemble de manière pragmatique et sur des bases scientifiques bien acquises, pourquoi pas ?


Alain Lipietz 02/10/2009 12:43


Cher Monsieur

« À part égale » !!

Non, là franchement on sort des limites du raisonnable. Même sous la majorité RPR-UDF de Michel Giraud (1992) la Région IdF budgétait 1/3 pour la voiture, 2/3 pour les transports en commun.
Aujourd’hui c’est 10% voitures et 90% transports en commun. Je crois que c’est le sens de l’histoire et ce n'est même pas assez vite face à l’urgence climatique. (Pour mémoire et pour donner une
idée de ce qu’est une conversion industrielle face à une urgence : Ford a produit 140 voitures individuelles pendant la guerre, Toyota 7 par an !)

Faire en même temps le TGO et l’A104 sort totalement des limites de toute épure budgétaire et je suis effaré par l’endettement de la France. « Gouverner c’est choisir » disait Mendès-France et nous
choisissons la TGO.

Mais supposons qu’on puisse financer aussi la A 104 (en prenant des mesures pour diminuer dans le même temps de 30% son bilan carbone : les quelles ?). Vous proposez le « tracé Blanc ». Mais il
n’est pas sur la table, le gouvernement a choisi le Vert…

Et supposez qu’il revienne au Blanc, que faites-vous des objections que j’ai posées sur L’Hérétique ? que font les camions quand ils arrivent à Orgeval ? ils attendent la construction de la Voie
express de la Vallée de la Mauldre ?

Un détail comique : c’est quoi, cette histoire de « Cette A86 qui est un ratage complet côté 94 entre nous soit dit alors que le PS, les Verts et l'UMP étaient communément aux affaires alors » ??
En quoi consiste le ratage ? La A 86 est embouteillée ? Ne l’avions-nous pas annoncé ? que croyez vous qu’il arrivera de différent sur le tracé Blanc de l’A 104 si ce n’est que la pollution sortant
des ventilateurs du tunnel tuera la Foret de Saint-Germain?

Et quand avons nous été aux affaires avec l’UMP et le PS , et où ? à la Région ? au Conseil général du 94 ?

Alain Lipietz

PS Je persiste à trouver que votre ton n’est pas précisément celui d’un débat entre alliés. Vous me dites « Allez donc organiser un débat avec notre conseillère régionale Roselle Cros si vous
voulez débattre plus en profondeur. » Excusez moi, mais c’est vous, Modem de Houilles, qui avez pris l’initiative de chercher à porter la zizanie entre le Modem et Europe Ecologie, alliés dans la
12e circonscription à Poissy, et je ne comprends pas votre emportement quand je suggère de remplacer l’invective par un débat de fond.


Mouvement Démocrate Ovillois 02/10/2009 13:26


A la région bien évidemment !
Si les Verts avaient admis la nécessité économique et sociale des transports individuels et n'avaient pas opté pour cette allure radicale avec leurs scénarios catastrophes à répétition et leurs
principes de précaution à outrance qui fait qu'on ne peut plus rien entreprendre en Ile de France, on en serait pas là. Si Europe Ecologie a eu ensuite le succès qu'on connait, c'est surtout parce
que DCB a réussi à donner une image plus sociale-libérale de l'écologie, une vision plus centriste que celle des autres ténors nationaux, et aussi car vous aviez d'excellents conseils en
communication, il faut le reconnaître.
Si la A86 est embouteillée, un esprit responsable agirait en vue de sa reconception, un esprit fanatique agirait en vue de sa suppression. Les tracés des camions est une autre affaire, mais vous
croyez que c'est en leur faisant la guerre systématique que vous réglerez nos problèmes de pollution et de transport. Nous sommes les tenants de la politique du "mieux" et nous savons également que
l'enfer écologique est pavée de bonnes intentions. C'est ce en quoi nous réclamons une politique globale prenant à part égale en considération l'économique, le social et l'environnemental. Pour
nous, la seule prise en compte de l'écologie ne suffit pas. Nous plaidons aussi une attitude responsable et un réalisme économique. 
Quant à l'esprit d'invective ou de zizanie que vous déplorez, sachez que le MoDem n'a pas à s'inféoder à qui que ce soit et qu'il ne cherche pas la confrontation politicienne. Il y a des vérités
premières que vous ne contestez pas d'ailleurs et je vous en remercie, ce sont les dysfonctionnements scandaleux des transports publics franciliens. Si là dessus vous acceptez de faire un effort,
on vous en sera très reconnaissant.


Alain Lipietz 01/10/2009 21:16


Très bien, en effet débattons. J'ai donné ma position. Quelle est la position du Modem des Yvelines sur le le tracé de l'A 104 ? De la TGO ?


Mouvement Démocrate Ovillois 01/10/2009 22:24


Nous ne répondrons pas au nom du MoDem78 mais nous vous dirons ce que nous entendons dans nos rangs. On est pour le tracé blanc A104 et pour la TGO, évidemment. On veut un traitement à part égale
des transports en commun et des axes routiers fluides et performants. Nous sommes pour la terminaison rapide des chantiers interminables et hyper polluants de la A86, notamment aux abords de la
Défense. Cette A86 qui est un ratage complet côté 94 entre nous soit dit alors que le PS, les Verts et l'UMP étaient communément aux affaires alors. Nous sommes pour le TGO et les trams mais nous
voulons prioritairement, avant de réclamer d'autres équipements, une réorganisation complète des dessertes SNCF et RER et un service public garantissant des dessertes non discriminatoires entre
villes. Allez visiter notre site et vous constaterez que nos dessertes actuelles à mi régime en heures pleines sur Houilles Carrières, Sartrouville et Maisons-Laffitte sont scandaleusement
organisées. Nous en avons assez avec cette culture du mépris qui discriminent autant les usagers de transport en commun que les automobilistes. Allez donc organiser un débat avec notre conseillère
régionale Roselle Cros si vous voulez débattre plus en profondeur.