Graineterie : en fait d'inauguration, belle visite de chantier ...

Publié le par Mouvement Démocrate Ovillois

Avec plus de 1 000 m 2 annoncés de salles d’exposition, bureaux et ateliers, la Graineterie, inaugurée le week-end dernier, s’autoproclame - à grand renfort de promotion tapageuse comme seul le maire en a le secret - comme le nouveau pôle culturel de Houilles.

Cet ancien commerce de graines a été racheté par la mairie en 2000 pour 500 000 €. Quelques 2,5 M€, obtenus du département et de la région, aurait été nécessaires pour le réhabiliter. C'est à vérifier vu les surcoûts importants qui viennent d'être votés lors des derniers conseils municipaux.

Le résultat provisoire des courses consiste en un hall intérieur de spectacle pouvant contenir une bonne cinquantaine de personnes avec une acoustique à peu près correcte gràce à un toit en verrière à pans obliques inversés. C'est à notre connaissance le seul local public ovillois (à part la salle du conseil ...) qui ait fait l'objet avec ce toit d'une prise en compte du confort acoustique. Ceci constitue le (petit) commencement d'un (léger) progrès ... Sans doute que notre programme culturel pour les municipales 2007 qui prévoyait une réfection acoustique de toutes les salles destinées à recevoir du public commence à avoir son (tout petit) effet.

Il n'en demeure pas moins que cette salle n'est pas assez grande pour recevoir un public de salle de concert et encore moins de théâtre à proportion de la ville de Houilles qui fait plus de 30.000 habitants ; en tout cas, aucun dégagement de scène ni d'accès aux coulisses n'est prévu pour du théâtre. Disons que cela servira de salle de café-théâtre, faisant double emploi avec celle du sous sol du Triplex (vous savez, celle avec son célèbre et astucieux pilier central juste au pied de la scène). 

L'Eglise Saint Nicolas, à la grande joie laïque de certains, sera donc toujours réquisitionnée pour des spectacles profanes comme bon semblera au commandeur de la cité alors que cette Eglise et ses nombreux piliers n'a jamais été conçu pour cela et ne doit pas en tant que lieu de culte servir en principe à cela.

Autour de ce hall, un chapelet de petites pièces de 6m² environ occultées en enfilade qui sont destinées à des salles d'exposition d'art plastique, avec quelques bureaux administratifs sur rue et une grande pièce éclairée au premier niveau donnant sur la rue destinée à l'Atelier 42 (atelier d'apprentissage d'art graphique) qui, elle, parait très bien.

Ce qui devrait libérer d'autant la salle René Cassin, ancienne salle faisant à peu près 150 places, à l'acoustique déplorable et qui a été destiné par le passé au théâtre, aux conférences et à quelques difficiles concerts. Cette salle qui avait son utilité "politique" avait été réquisitionné depuis 2004 par qui vous savez comme salle de travail pour cet Atelier 42 dans des conditions que ... comprenne qui pourra.

Bon alors, soyons sympas, ce n'est pas mal. Mais la conception reste bâclée, reste inadaptée à la demande locale et le chantier est toujours visible : facades intérieures non repeintes, ascenseurs en travaux ... Un bon tiers des surfaces côté ouest reste en travaux et fermé au public.

Cette inauguration était en fait une visite de chantier. Pas de quoi pavoiser en tout cas. 

Ajoutons pour finir que  les responsables associatifs locaux ont tous été invités à cette inauguration, sauf le Président de l'association Mouvement Démocrate Ovillois. On se demande bien pourquoi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article