Grippe A + nos docteurs Diafoirus : une pandémie de bénefs ?

Publié le par Mouvement Démocrate Ovillois

Quels sont les intérêts économiques derrière cette grippe porcine dont on nous rabat les oreilles ?

1 million de personnes par an meurent dans le monde de la malaria, qui pourrait être prévenue avec un simple moustiquaire. Les journaux n’en parlent pas.

2 millions d’enfants par an meurent dans le monde de la diarrhée, alors que l’on pourrait l'éviter avec un banal sérum pour 0€25 la dose. Les journaux n’en parlent pas.

1 million de personnes par an sont atteints de la lèpre. Le traitement pour guérir de cette maladie coûte 15 euros. C'est une maladie éradicable. Les journaux n’en parlent pas.

10 million de personnes par an meurent de la rougeole, de la pneumonie ou d'infirmités diverses que l’on pourrait les guérir avec de simples vaccins. Les journaux n’en parlent pas.

Sans compter les morts par accidents domestiques, du travail, et de la route.

Mais il y a de cela 10 ans, quand la fameuse grippe aviaire est apparue... Les journaux mondiaux nous on inondés d’informations à ce sujet... : une épidémie, la plus dangereuse de toutes. ! On ne nous parlait que de la terrifiante maladie des volatiles. Et pourtant, la grippe aviaire a causé la mort de quelques 250 personnes en 10 ans... 25 morts par an.

La grippe commune , tue un demi-million de personnes par an, dans le monde. Un demi-million contre 25 !

Alors, pourquoi un tel tintamarre autour de la grippe aviaire puis porcine ? Parce que derrière tout ça, il y a de la politique et des entreprises pharmaceutiques internationales avec leur fameux Tamiflu vendu à des millions de doses aux pays asiatiques, américains et européens. Bien que l’efficacité du Tamiflu soit sérieusement discutée, les gouvernements en ont  acheté pour des millions de doses pour protéger leur population. Tout ça pour quel résultat ?

Grâce à la grippe aviaire, deux des plus grosses entreprises pharmaceutiques qui vendent les antiviraux, ont obtenues des millions de dollars de bénéfices. Et tous les médias du monde ne parlent que de ça et entretiennent la psychose.

L’entreprise nord-américaine Gilead Sciences détient le brevet du Tamiflu. Le principal actionnaire de cette entreprise n’est autre que Donald Rumsfeld , secrétaire d’état à la défense de Georges Bush, l’artisan de la guerre contre l’Iraq... Les actionnaires des entreprises pharmaceutiques Roche et Relenza qui exploitent le brevet se frottent les mains, heureux qu'ils sont des millions de nouvelles ventes "politiques" du Tamiflu.

La véritable pandémie est celle de l’argent des énaurmes bénéfices de ces mercenaires de la santé, passant outre les évidences, les travaux de l’ OMS, les avis médicaux les plus autorisés. Pour détourner l'attention du peuple et sa méfiance, il faut une situation de crise visant les personnes dans leur intégrité physique.

En temps de crise, les gens se jettent sur les magasins pour faire des stocks de tout et de rien. Ils battront ensuite comme des chiens dès que l'un aura toussé trop fort.

Tout ça est de la bien mauvaise politique "psychotique".

Commenter cet article