Passeport biométrique : cafouillage ovillois jusqu'au 18 mai ?

Publié le par Mouvement Démocrate Ovillois

La règlementation internationale impose à partir du 29 juin 2009 le passeport biométrique pour aller aux Etats-Unis. Pour des raisons qui échappent au bon sens commun et qui trouvent très probablement son origine dans des oukazes élyséens (il faut dire que cette historie a connu un précédent fâcheux), l'administration impose dés maintenant aux ressortissants français le passeport biométrique obligatoire pour tous les pays.

Et comme par le passé pour le passeport électronique (souvenez-vous il y a deux ans : des ressortissants français n'ont pu aller aux Etats-Unis à raison d'un stupide contentieux d'appel d'offres ayant opposé un dénommé N.S. à l'Imprimerie Nationale), l'intendance ne suit pas. Citons à cet égard le gymkhana subi par Edith depuis une quinzaine de jours que l'on vient de nous rapporter.

Edith part au Mali en juillet et se pointe il y a 15 jours à la Mairie de Houilles pour faire ses démarches ; là on lui dit qu’un nouveau système est mis en place pour les passeports biométriques (avec scan des empreintes digitales sur place à la mairie), mais ça ne fonctionne pas encore, qu’elle revienne dans huit jours. Donc pas de passeport. Hier, à la 1ère heure elle se pointe à nouveau à la Mairie : cela ne fonctionne toujours pas, il faut aller soit à Maisons-Laffitte, à Chatou, à St Germain ou à Poissy. Car à Houilles, toujours pas de passeport, tout est bloqué.

Décidée d’en finir rapidement, elle part immédiatement à "MaisLaff", quitte à rater les 1ers cours de la journée : là elle est accueillie – après un temps d’attente conséquent - par une personne peu réjouie et qui râle parce qu’ils font le travail de Houilles, qui a quatre postes alors qu’ils n’en ont qu’un, qu’à Houilles ils ont eu les mêmes formations, bla bla, et qui finit par regarder les pièces : ces dernières ne lui vont pas, les photos ne passeront pas, les copies des cartes d’identité sont mal faites, le justificatif de domicile n’est pas valable… Bref, grève du zèle, elle congédie Edith sans prendre le dossier.

On essaie de notre côté d’appeler le maire de Houilles pour avoir plus d’explications : sa secretaire me dit qu’il est pas là, essaie de me donner une explication couvrant la mairie : ils n’ont pas l’ADSL pour faire fonctionner tout ça, essaie de me passer le resp. de l’Etat Civil qui n’est pas là, me conseille d’appeler M. Joly lors de sa permanence «Allo M. le maire» du mardi soir : ce que je fais mais il faut savoir que ce numéro sonne occupé que ce soit à l’heure de sa permanence, la nuit ou à l’heure où je vous parle…

Sur le conseil de personnes avisées, nous décidons avec Edith d’aller à la 1ère heure ce matin à la sous-préfecture de Saint-Germain. Mais là nous apprenons après 20 mn de queue que la SOUS-PREFECTURE NE FAIT PLUS LES PASSEPORTS DEPUIS LE 27 AVRIL ; il faut donc aller au centre administratif de Saint-Germain, mais dire où il est, impossible de savoir, à la sous-préfecture ils ne connaissaient pas l'adresse...

Après avoir tourné et interrogé (peu de gens semblaient au courant), elle se trouve derrière l'hôpital, rue des Soyeux... Bel endroit tout neuf, mais à l'accueil l'hôtesse (très aimable, il faut le dire) nous apprend que si nous n'avons pas de rendez-vous, nous ne pourrons être reçues aujourd'hui... Devant notre mine qui devait probablement en dire long, elle se déplace jusqu'aux bureaux concernés ...et nous a obtenu un rendez-vous (presque) immédiat, et voilà le passeport est enfin en route…  et au vu des pièces fournies, on nous a confirmé ce que l'on pensait : la mairie de Maison-Laffitte n'avait aucune raison valable de refuser de faire ce passeport hier... Quant à la mairie de Houilles, ils ne comprennent pas porquoi le système est bloqué. 

Il serait bon de rappeler aux élus que la liberté de circulation des personnes est une garantie constitutionnelle. Le peu d'empressement de l'administration à respecter ce principe est donc particulièrement critiquable : empêcher quelqu'un d'aller et venir pour des raisons non pas de police, mais de mauvaise intendance, est donc tout à fait coupable.

Extrait à ce titre du site de France Info : Et l’arrivée de ce passeport biométrique ne se fera visiblement pas sans difficulté, d’autant qu’il existe aujourd’hui déjà de nombreux dysfonctionnements dans les services français de papiers d’identité. C’est ce que prouve en tout cas la récente enquête menée par Que choisir dans 86 départements. http://www.france-info.com/spip.php?article287489&theme=22&sous_theme=25


Alors, quand le maire, directeur de publication de la gazette locale, vient vanter les mérites et la modernité de "son" service municipal (cf. Ovillois du mois de mai 2009 page 4), cela sonne particulièrement faux en l'état des dysfonctionnements dénoncés plus haut.

Regrettons pour finir que la mairie s'engage à fournir pour l'euro symbolique des services photographiques au profit des demandeurs au détriment des services privés fournis par les commerçants locaux : cela a un nom, c'est de la concurrence déloyale et les commerçants locaux qui traversent des temps difficiles n'en ont pas besoin, loin s'en faut.

Commenter cet article