Le droit humanitaire doit l'emporter à Houilles !!!

Publié le par Mouvement Démocrate Ovillois


Se joue depuis quelque temps un drame humanitaire important dans la Zone dite Sarrazin (importante parcelle de plusieurs hectares situé le long de la rue Jean Jaurès.


Une pétition est en cours de négociation/ratification entre associations locales à son sujet et je vous la livre en l'état :

Nous avons appris par voie de presse que depuis octobre 2008, 41 personnes d'origine roumaine, comprenant deux femmes enceintes, et 10 enfants en bas âge ou scolarisables plus deux familles d'origine allemande et hongroise occupent depuis quelques temps la zone Sarrazin à l'abandon depuis 25 ans, ceci en plein hiver et par très grand froid, ceci sans que les services sociaux ne soient intervenus, sans eau, ni électricité ni service de poubelles, ceci en violation des règles humanitaires les plus évidentes. Le fait que ces personnes soient expulsables n'ôte en rien le devoir humanitaire de secours et de solidarité sociale qui incombe aux pouvoirs publics en premier lieu et à tous les Ovillois ensuite.
Nous invitons Monsieur le Maire de Houilles à leur fournir simplement dans des conditions décentes des points d'eau, d'électricité à partir du réseau public communal, ceci dans les meilleurs délais.
Nous invitons Monsieur le Président de la CCBS à leur fournir un service de poubelles en urgence absolue.
Nous invitons nos amis ovillois à leur fournir du bois de récupération (palettes et autres) pour leur permettre de se chauffer (à déposer au portail rue Jean Jaurès)
Nous soutenons l'action de Mme D... (pour la contacter, cf. soutienroumains@canalmarches.org) qui est en train de rechercher une solution de domiciliation administrative qui leur permettrait l'accès aux soins d'urgence, l'AME et la carte sociale. 
Nous demandons à la Préfecture de différer l'octroi du concours de la force publique, d'une part parce que le vague projet de centre commercial dans la Zone Sarrazin ne parait ni urgent ni impérieux en l'état actuel de notre crise économique et financière, d'autre part parce qu'une solution d'hébergement plus stable semble pouvoir être trouvée au sein de la CCBS qui gère des zones affectables aux gens du voyage.


Si vous voulez avoir plus d'informations, vous pouvez nous contacter et contacter dans la foulée Sylvia Aubertin (qui appartient aux Verts, comme quoi nous ne sommes sectaires) à l'adresse soutienroumains@canalmarches.org  ; c'est elle en effet qui nous a signalé le problème et dont nous entendons clairement soutenir la démarche.

Il est clair que le devoir humanitaire doit l'emporter immédiatement sur de vagues projets commerciaux d'ordre privé et dont l'intérêt local reste en l'état peu évident. En effet, la municipalité de Houilles semble porter beaucoup d'espoir dans la réhabilitation de cette zone et sa transformation en centre commercial dédié à des petites boutiques genre " franchise". Ce projet est décrit sur la site de la ville sous le lien http://www.houilles.fr/article/ficheview/3/721/1/306

Ce projet nous semble tout à fait illusoire tout d'abord parce que nous rentrons dans une crise financière abyssale qui va durer une année au bas mot. Cette crise fera qu'aucune banque ne serait prêt à financer sur fonds propre un tel projet. Et contrairement aux fières annonces du maire lors de sa campagne 2008, le projet Zone sarrazin ne verra certainement pas le jour en 2010.

On peut même dire qu'il ne verra très probablement jamais le jour vu la qualité très discutable de l'emplacement prévu pour ce centre commercial : pas de transports en commun autour suffisamment attractif pour achalander cette zone (trop éloignée en distance à pied de la gare RER/SNCF et trop éloignée dui centre-ville)  ; concurrence très dissuasive des hyper/supermarchés autour (que nous ne citerons pas ...) et du Centre Commercial les 4 temps de la Défense, très accessible puisqu'à 10 mn en RER (quand il marche ...). 

Pour créer de nos jours une zone nouvelle d'achalandage dans une ville de banlieue, à l'heure de l'internet et du commerce en ligne, de l'hyperdiscount et du low cost, et alors que le petit commerce local est en difficulté et n'arrive à se maintenir que par de savantes prestations/ventes de qualité ou avec un rapport qualité/prix très étudié en profitant du fait que les supermarchés aux alentours deviennent au fil du temps hors de prix,  il faudrait être un génie de l'urbanisme commercial.

La liste PAO candidate aux municipales 2007 avait proposé prudemment sur la ZAC "Gare" une révision du POS local (qui reste à être transformé en PLU) une zone hybride (habitation + HLM, commerces, parking et bureaux). Solution certes bâtarde, mais qui offrait l'avantage d'être prudente et pertinente. On aurait pu faire de même avec les propriétaires de cette zone importante, vu notamment la crise du logement et du logement social qui sévit à Houilles pour lequel la commune a pris des engagements parait-il très importants à l'horizon 2010.

En attendant, des familles de roumains, en cours d'intégration à l'échelon européen, survivent depuis quelque temps par grand froid dans cet espèce de bidonville, de no man's land, ceci juste à nos portes sans aide publique et dans l'ignorance de tous. Ceci nous ramène à l'hiver 54 et à l'appel de l'Abbé Pierre et ce n'est pas normal.

Nous savons que les Ovillois ont du coeur et sont des gens solidaires. Alors contactez Sylvia à l'adresse soutienroumains@canalmarches.org  pour faire marcher cette solidarité  et tenez-nous au courant à l'adresse modem.ovillois@free.fr qui est toujours à votre disposition.

Publié dans Démocratie locale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

XYZ 20/01/2010 10:06


Mortalité maternelle : un décès sur deux pourrait être évité

Entre 70 et 75 femmes meurent chaque année en France pendant leur grossesse ou des suites de l’accouchement. Ainsi, avec 9,6 décès pour 100 000 naissances, la France se situe dans la moyenne des
pays européens. Mais selon une enquête publiée aujourd’hui dans “Le bulletin épidémiologique hebdomadaire” (BEH), la moitié de ces décès pourraient être évités. L’étude révèle notamment que les
femmes ne sont pas égales devant le risque de mourir en couches. En effet, celui-ci est trois fois plus élevé pour les femmes âgées de 35 à 39 ans que pour celles de 20 à 24 ans. 60 à 70 % des
femmes décédées avaient subi une césarienne et enfin, certaines régions comme l’Ile-de-France ou les Dom-Tom sont beaucoup plus touchées que d’autres. Pour le Pr Levy*, président du Comité national
d’experts sur la mortalité maternelle, plusieurs mesures pourraient être prises, comme inciter les femmes à des grossesses plus précoces ou faciliter l’accès à une prise en charge optimale pour les
immigrées et les sans-papiers (populations parmi les plus touchées). La possibilité de réunir rapidement une équipe compétente pour chaque accouchement diminuerait également les décès liés aux
hémorragies (25 % des cas).

http://www.parents.fr/parent/accouchement/preparation-accouchement/actualites/mortalite-maternelle-un-deces-sur-deux-pourrait-etre-evite/%28gid%29/222975#

Bravo pour votre action conjuguée à celle de RESF et du CCFD, voir ces femmes enceintes livrées à elles même en plein hiver, c'est un scandale.


Mouvement Démocrate Ovillois 20/01/2010 10:09


Merci pour l'info.


chris 17/05/2009 15:33

et qu'est ce qui est desobligeant ?! de payer un loyer pour que je ne puisse pas ouvrir mes fenetres ?!! pour que je sorte de chez moi et que sa pue !!!! oui sa pue sa sent pas bon madame !!! s'ils sont si propre que ca aller passer une nuit avec eux voir comment ils vivent,non? vous avez fait un site pourquoi? pour montrer qu'il y a encore des gens naifs qui croient a tous ce qu'on leurs dit.
Et ne vous inquietez pas les habitant du boulevard jean jaurès,beaucoup plus concerné que vous savent ce qui se passe,alors ne cherchez pas a montrer que ces gens sont pauvres ou quoi que ce soit il y a bien pire qu'eux ! je vous l'assure ils n'ont pas besoin d'aide,ou bien comme ils disent,"donner nous des caravanes ou un terrain" !
ba bien sur !! ils ne savent peut-êter pas que le peuple travail pour avoir tout ça ? qu'ils travaillent eux aussi !!!!!!!

chris 16/05/2009 22:44

bonjour je suis voisin des roumain dans le boulevard jean jaurès,et l'orsqu'ils son arivées au debut j'etais d'accord pour les aider car je pensais qu'ils etaient en difficulté mais apparemment non !
- ils ont un ECRAN PLASMA !
- des VOITURES RECENTES
- une ANTENNE SATELLITE !
- ont aussi refait les locaux interieur du site sarrazin !
- je ne pense pas que ces gens soient malheureux quand je vois tout ça,et puis après tout ils ont:
-l'ELECTRICITE GRATUItE encore mieux que nous tiens !!!
-DE L'EAU ! toujours gratuit
-UN TOIT !!
-de la nouriture des VOITURES RECENTES ils vivent comme nous !
sauf qu'ils ne payent pas leur consomation et qu'ils sont sales !! quand on passe devant ça sent le poulailler !
et puis sans parler des MOUCHES EN GRAND NOMBRE !
JE N'AI JAMAIS VU CA ! ET PUIS DES RATS !
et le bruit qu'ils font,une vrai cour de recréation!
ils déchargeaient de leurs camions il y a quelques temps deux canapés d'angle en cuire (très joli d'ailleur)
j'ai constaté beaucoup d'aller et venu avec leurs voitures il ne manque pas d'argent pour l'essence ? Tous les jours je les vois decharger leurs camions(ex:canapés en cuir meubles ménager...).comment obtiennent-ils ces meubles alors qu'ils sont censés ne pas avoir les moyens?
ALORS MADAME ARRETEZ DE PARLER DE CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS ! ! ET AU LIEU DE PARLEMENTER SUR INTERNET DEPLACEZ VOUS ET ALLEZ VOIR CE QUI CE PASSE!
j'ai ouvert ma fenetre 15min cette après midi et quand je suis rentré dans ma chambre il devait y en avoir AU MOINS 20.
De toute façon des petitions sont en cours,on essai d'informer le voisinage des différenteS reunions car sinon personne n'est au courant !
Et puis quand le prefet va se rendre compte du probleme il n'hesitera pas a donner l'ordre de l'expulsion !

je veux bien aider les gens qui sont REELLEMENT en difficultés ! ! ! !

Admin 17/05/2009 12:37


Je publie ce commentaire sous toutes réserves. Je veux dire par là que les roumains ne sont pas forcément des indigents sans le sou comme on pourrait le croire, et heureusement d'ailleurs. Ils
travaillent et ils ont des revenus. S'ils ont refait à neuf des locaux qu'ils occupent certes illégalement, c'est le signe qu'il les respecte et c'est plutôt bon signe. En revanche, ils n'ont
pas l'électricité gratuite et l'eau qu'ils vont la chercher chez des donateurs, quant à l'odeur, aux poules et aux rats, je ne sais pas de quoi vous parler et cela me semble désobligeant. le
collectif s'est monté en plein hiver alors que des familles (avec femmes enceintes et enfants) étaient livrées à elle-même sans suivi sovial avec des températures de nuit à -20°, rappelons-le.


ROSA 19/02/2009 00:19

Bonjour il y a une dizaine d annees je suis allee a la reunion de la mairie a l ecole maternelle waterloo a Houilles et quand fut arrive le moment ou j ai pu m exprimer j ai propose de faire dans ce fameux terrain de Sarrazin un complexe sportif avec terrain de foot avec piscine salle de billard un terrain de tennis enfin un endroit ou tout les jeunes pourraient passer du temps et s interesser au sport.J ai ete REMBAREE par un monsieur qui n etait pas le maire qui m a repondu:"c est ca madame et c est vous qui allez payer les impots de tout cela".N empeche qu aujourd hui il faut agrandir la piscine de Carrieres qui est franchement minuscule et on se demande toujours qu est ce que l on va faire de Sarrazin je pense que la solution va bientot arriver.En tout cas ce ne sont pas les squaters qui payent les fameux impots a la vile.Merci

rosa 19/02/2009 00:10

Rebonjour on ne se connait pas par contre je connais tres bien Carlos Lopes et lui aussi me connait tres bien depuis des annees.Je suis arrivee il y a 40 ans en France du Portugal quand on est arrives mon pere a trouve du travail dans la maconnerie et maman a fait des menages et m a inscrit a l ecole on ne parlait pas francais.J ai ete inscrite tout de suite a l ecole et on etait comme tout le monde sans aucune difference cela fut tres facile de s integrer il a suffit de faire comme tout le monde respecter les regles logiques de l integration.Au Portugal il existe des familles de Roumains depuis des decennies et croyez moi JAMAIS ils ne se sont integres car ils revendiquent un mode de vie totalement different du notre et quoi que l on puisse faire ils continuent a demander seulement un coin meme un terrain vague avec des caravannes de l electricite de l eau et des douches et des toilettes et des poubelles autrement dit il faut tout leur donner et en contrepartie que donne t ils a la societe c est exactement ce qu ils demandent en France.J ai heberge une maman et ses deux enfants qui n avaient aucun lien de parente avec moi juste une personne que je connaissais durant quatre mois le temps de lui trouver un logement ce qui a ete fait car elle voulait vraiment s en sortir et elle s en est sortir mais pendant les quatre mois je les heberge nourris blanchis.J ai aussi aide une autre femme a la rue qui n etait meme pas une amie aussi pendant quatre mois.Aujourd hui je pensais qu apres une vie bien remplie je pouvais enfin vendre mon pavillon et aller soutenir mes parents dont mon pere a un cancer et ma mere la maladie de parkinson et j aimerais passer les reste des annees qui leur reste a les soutenir mais apres plusieurs visites d acheteurs personne n est interesse d acheter avec ce qui se passe en face.Alors vous voyez chacun sa detresse moi j ai ma priorite.Je ne suis pas responsable que des gens s installent dans ce qui ne leur appartient pas et cela depuis mais 2008 et apres quand on leur demande de partir ils nous repondent "mais ou il faut nous aider".Mais on a deja tellement de gens en France qui demandent de l aide.

admin 19/02/2009 01:14


Madame, nous avons beaucoup d'amitié pour la communauté portuguaise. Et pour Carlos Lopes aussi naturellement, même si nous ne sommes pas du même parti politique. Concernant les
communautés roumaines, il ne faut pas généraliser. Vous avez une communauté nomade, les Roms, sur lequel on dit souvent des bêtises, et qui est suivi sur un plan national, et puis des
réfugiés économiques issus d'un pays qui vient de rentrer dans l'Union Européenne. Il faut donner à chacun sa chance, s'il ne la saisit pas, on verra. Et puis, surtout, il existe des
obligations légales en matière de relogement de personnes expulsées, c'est aussi aux pouvoirs publics de s'emparer du problème.